Mes thés préférés et où acheter du thé

Après vous avoir parlé des différents types de thés qui existent et dont l’arôme varie en fonction du processus de fabrication, je souhaitais vous présenter mes thés préférés. Ils sont souvent fleuris ou aromatisés, car cela me permet de changer de saveurs à chaque dégustation. Je choisis les parfums en fonction de mon humeur ou du moment de la journée.

Earl Grey

Mon thé préféré est l’Earl Grey. Même s’il existe des versions à bas de thé vert ou de thé blanc, il est traditionnellement obtenu en utilisant du thé noir. Il s’agit d’un thé aromatisé à la bergamote, cet agrume peu connu, cultivé historiquement en Italie. Comme son nom l’indique, ce thé a des origines anglaise et porte même le nom de Charles Grey, 2ème comte Grey (Earl correspondant au titre de comte, en anglais).

La légende veut que ce soit le comte Grey qui a offert la recette à Jacksons of Piccadilly, une célèbre maison de thé anglaise, en revenant d’un voyage en Chine, en 1830. Le seul problème est que le comte Grey n’a jamais été en Chine et que l’Earl Grey est surtout fabriqué à base de feuilles de thé provenant d’Inde ou du Sri Lanka. Historiquement, les Chinois ne sont pas de grands consommateurs de thé noir. L’histoire de ce thé restera un mystère. La maison Jacksons of Picadilly revendique la paternité de la recette, pourtant c’est la marque Twinings qui fut la première à vendre du Earl Grey en Grande-Bretagne.

Thé vert au jasmin

Si je bois l’Earl Grey au petit-déjeuner, je vais préférer le thé parfumé au jasmin dans l’après-midi. Je le choisis en forme de perles. On le connaît sous l’appellation perles de jade ou perles de dragon. Il se vend sous la forme de petites billes de feuilles roulées. Les feuilles de thé ont été enroulées à la main afin d’obtenir des perles qui se déploient dans l’eau. Son arôme est délicat et fleuri. L’avantage de ce thé est qu’il accepte les infusions multiples. Ainsi je me sers une tasse en début d’après-midi et je la remplis d’eau chaude 3 à 4 fois plus tard dans la journée.

Genmaicha

Je vais peut-être vous étonner mais j’apprécie aussi le genmaicha, malgré son arôme loin des thés fruités. Ce thé délicat et doux peut se boire à longueur de journée. Je tenais à vous en parler parce qu’il s’agit d’un thé vert différent, qui provient du Japon. Les feuilles de thé sont mélangées à des grains de riz grillés, ce qui lui donne une saveur particulière. À l’origine, ce thé a été inventé début 1900, pour diminuer le prix du thé, puisqu’il est coupé avec du riz, beaucoup moins cher. Finalement, ce thé a gagné en popularité et est une variété à part entière, apprécié par toutes les couches de la population au Japon. Les grains de riz torréfiés donnent un goût de céréales, que certains rapprochent de la noisette.

Où acheter son thé ?

Pour ma part, j’achète mon thé dans une boutique spécialisée, qui a ouvert dans mon quartier. Néanmoins, j’ai eu l’occasion de me laisser tenter par un ou l’autre sites internet qui proposent des thés originaux. L’avantage d’aller en boutique est qu’il est possible de sentir les mélanges, l’avantage d’acheter son thé sur Internet est son prix, et la documentation souvent très fournies. En grandes surfaces vous trouverez aussi une large gamme de thés, même si en général les magasins préfèrent privilégier la multitude des marques disponibles plutôt que de proposer des types de thés variés.